Le village

    Placée au coeur du canton de Domme, à quasi-équidistance de Daglan, Cénac-et-Saint-Julien, Nabirat, Saint-Aubin-de-Nabirat, Florimont-Gaumier et Bouzic, notre commune de Saint-Martial-de-Nabirat est le trait d ’union entre le Sarladais et le département du Lot.

C’est sans complexe que Saint-Martial assume son double destin de village-rue et de village traditionnel. Depuis quelques années profondément rénové et embelli, notre bourg n’a plus à rougir d’un quelconque retard dû à sa situation un peu à l'écart de tout, en zone de ruralité profonde comme on dit. De ce qui aurait pu rester un handicap, nous avons même fait un atout, qui intéresse a la fois les touristes, de plus en plus attirés par toutes les formes du tourisme vert, les familles périgourdines, qui y trouvent un havre de paix pas trop éloigné de leur lieu de travail, et les retraités avides de calme champêtre dans un cadre de vie de qualité. Car nul ne le
contestera, il fait bon vivre a Saint-Martial de Nabirat.

VillageVillageVillage

Saint-Martial-de-Nabirat reste marqué par son passé de village rural, et c’est tant mieux car une partie non négligeable de nos touristes citadins en transhumance estivale — les géographes ont une jolie expression pour eux : les “ urbains bucoliques ” — viennent certes en Périgord pour visiter Sarlat, une fois ou deux, et aussi faire le tour des chateaux, des grottes, mais surtout pour se baigner dans la Dordogne et séjourner an calme, loin de toute agitation, dans un cadre de nature préservée. Autrement dit, ce qu’ils recherchent, peut-étre sans le savoir vraiment, c’est de reprendre pied, le temps des vacances, dans cet Eldorado campagnard qu’est l’ancienne civilisation agricole pour notre imaginaire contemporain.

Campé sur sa tradition rurale, mais ravalé, modernisé, embelli et ?euri, le village joue sa carte dans un Perigord Noir desormais voué a l’economie du tourisme. Sa situation a l’interieur des terres, mais a proximité des sites de la vallee de la Dordogne, est en fait un atout majeur : toutes les etudes montrent que les vrais amateurs du Perigord, ceux qui séjournent, apprécient de plus en plus cette équation. Entre les touristes qui viennent y passer leurs vacances, les enfants du pays qui reviennent y ?nir leurs jours, les familles et tous les amoureux de la campagne qui choisissent de s’y enraciner, Saint-Martial-de-Nabirat a encore de beaux jours devant lui.

 

Eglise Eglise Porte eglise Eglise Village

  

Cliquez sur les images pour les agrandir